top of page

CORNÉE          SAFE PLACE          INTERVIEWS          ACTUALITÉS         EN TREND          PAL          REGARD DE

Addictasy : « quand la romance rencontre la fantasy »

Dernière mise à jour : 24 avr.



Si on connaît bien Addictives, le célèbre éditeur de romance, Addictasy est moins célèbre. Et pour cause : la maison vient de se lancer. Oui, nous confirmait Sophie Lemonnier depuis son stand au Festival du Livre, Addictasy est bien une maison à part entière, et non un nouveau label. Le programme des dédicaces était déjà chargé au stand B12, et les sorties nous donnaient l’eau à la bouche : Le chêne et la foudre de Sam Agaeli, Le prince de l’autre monde d’Orlane Gray, Witch & Wolf de Chloe Wilkox… et surtout, star de la nouvelle maison, Mienne sera la nuit de Leanor Lark.

« Addictasy, c’est la petite sœur d’Addictives », explique Émilie Pesou, éditrice aux éditions Addictasy. Leur site internet est pour le moment très sobre, les couvertures typiques des romans fantasy, avec un petit quelque chose en plus.


Sophie Lemonnier au Festival du Livre 2024, interviewée par notre équipe.
Sophie Lemonnier au Festival du Livre 2024, interviewée par notre équipe.

Addictasy a tapé dans le mille, car il faut dire que la romantasy est un genre hybride en plein essor. « J’ai toujours su que j’étais une grande lectrice de Fantasy », confie Leanor Lark. « Et en grandissant, la romance est venue avec ». Les genres ne sont pas si éloignés l’un de l’autre : un objectif brûlant, une quête obsessionnelle et des péripéties renversantes. Les publics se mêlent, et même l’autrice phare a écrit naturellement dans ce genre hybride sans prendre conscience qu’elle mélangeait deux genres.


Le Pitch de Mienne sera la nuit est marquant, les thématiques fortes : « J’ai voulu inclure des problématiques contemporaines dans mon roman, notamment le féminisme. Les sorcières et les vampires sont eux matriarcats, donc vraiment en opposition complète avec le patriarcat qui régit notre société à nous. Et ce miroir, cette misandrie que je mets dedans, est là pour dénoncer les conséquences nocives de la domination d’un genre sur un autre. »

Si le premier roman d’amour connu est Pamela, ou vertu récompensée de Samuel Richardson (publié en 1740) et la première fantasy La princesse et le Gobelin (publié en 1872), c’est en décembre 2022 que Livres Hebdo publie un article à propos de l’arrivée de la romantasy en France.

Addictasy n’est donc pas la première maison d’édition française qui publie de la romantasy, mais c’est pour le moment la seule à se consacrer entièrement et uniquement à ce genre.

De notre côté, on a hâte de voir la suite de leurs publications…


P.-S. : si tu veux te faire une idée, voici un extrait de Mienne sera la nuit. Alors, emballé·e ?



Connais-tu la romantasy ?

  • Oui, et j'en ai déjà lu !

  • J'en ai déjà entendu parler mais je n'en ai jamais lu...

  • Non, je ne connaissais pas...


Σχόλια

Βαθμολογήθηκε με 0 από 5 αστέρια.
Δεν υπάρχουν ακόμη βαθμολογίες

Προσθέστε μια βαθμολογία

CORNÉE 
Le regard sur le monde du livre des 15-25 ans

Cornée est une création de l'agence éditoriale Miralta Édito

bottom of page