P
Pauline Leroy

Pauline Leroy

Lecteur chroniqueur
+4
Plus d'actions

Posts du forum

Pauline Leroy
Lecteur chroniqueur
Lecteur chroniqueur
13 mai 2022
In Chroniques de lectures
Hello les lectrices ! Après avoir vu la saison 2 des Chroniques des Bridgerton (en passant, je trouve que la série est meilleure que le livre. Ce qui est rare), je me suis mise à (re)lire les 4 premiers tomes de la saga. A l’heure actuelle où je vous écris cet article, je suis en train de terminer le quatrième tome avec le couple Colin x Pénélope. Bref, je suis fan ! Si vous êtes fan de la série, autant que le livre, cette chronique est faites pour vous ! Je vous propose mes 3 recommandations, avec des thématiques et des univers semblables aux Chroniques des Bridgertons. 1- Luxe: Rebelles, Rumeurs, Tricheuses, et Vénéreuses, d’Anna Godbersen des éditions Livres de Poches Quand on passe de la robe Empire à la crinoline… On peut changer de temporalité, mais les ragots restent toujours au centre de l’attention. De mes trois recommandations, c’est celle-ci qui ressemble le plus aux Chroniques des Bridgerton (avec un petit côté Downton Abbey). A la seule différence c’est que nous suivons nos 4 héroines à l’époque du XIXème siècle, au cœur de l’élite de Manhattan. Entre secrets, mensonges, rivalités et…romances scandaleuses, les ambitions et les rêves de chacune sont mis à rude épreuve. Après tout: "Les plus beaux visages cachent souvent les pires traîtres." Mon avis: Je vous recommande cette quadrilogie les yeux fermés, car toutes les thématiques sont au rendez-vous. Une petite consolation si vous avez terminé la saga des Bridgerton ou dans l’attente de la nouvelle saison, prévue au printemps 2023. 2- Lady Helen d’Allison Goodman des éditions Gallimard Jeunesse Quand l’éducation d’une jeune débutante ne se limite plus à la bienséance… Si je devait décrire en quelques mots cette triologie, je dirais que c’est une rencontre entre les romances Jane Austen et celle de la Fantasy Noir. Les secrets de famille deviennent tôt ou tard notre héritage. Et c’est le cas pour lady Helen Wrexhall, fille de bonne famille dont le destin est déjà tout tracé: son entré dans le monde, un futur mariage…jusqu’à sa rencontre avec Lord Carlston, à la réputation qui le précède, mais qui n’en est pas des moindres élogieuses. Suite à la disparition d’une domestique, et d’une série de meurtres effroyables, Helen découvre une facette de la mondanité anglaise aussi sombre que démoniaque. En effet, Helen n’est pas la fille de n’importe qui, et elle se voit tronquer sa bonne éducation à l’art du combat. Mon avis: Je ne vous cache pas qu’il y a beaucoup d’informations à assimiler (il faut s’accrocher), et qu’il s’agit de trop pavé (de trois tomes). Mais cela reste une lecture qui nous fait rythmer par l’univers fantasy et l’époque du XVIIIème siècle. 3- La Sélection de Kierra Kass des éditions Robert Laffont Quand la dystopie se rapproche du passé… C’est un livre qu’on ne présente plus, mais il m’était impossible d’en faire l’impasse. Tout comme dans les Chroniques des Bridgerton, le mariage est l’opportunité d’une vie pour les jeunes femmes…Mais pas au goût de notre héroïnes, America Singer. Et autre similitude: la questions des rangs, retranscrit en caste dans la Sélection. Dans cette dystopie, America est sélectionnée pour participer à un jeu de téléréalité dont la récompense n’est d’autre que le prince héritier, Maxon. 35 candidates pour conquérir le cœur du prince, et 35 prétendantes au trône de Illea. Celle dont il choisira verra son destin basculer du jour au lendemain. Entre sentiments et devoir, les choix d’America ne seront pas sans conséquences. Mon avis: C’est la première triologie que j’ai adoré, et surtout qui m’a fait aimer la lecture. Nous sommes dans des intrigues aussi bien romantiques que politiques, dans la tendance des dystopies. D’ailleurs cette chronique me rend un peu nostalgique, je ne dirais pas non pour une petite relecture. Bonus: Off Campus - Briar d’Elle Kennedy 1 roman, 1 histoire…et encore plus “spcicy” que les Chroniques des Bridgerton. Quand la popularité est aussi un atout qu’un défaut pour séduire. Mis à part la question de la réputation, du mariage ou encore des devoirs, il y a selon moi, une véritable émancipation pour chacune de nos héroïnes par le biais de leur personnalité, leurs relations sentimentales ou encore leurs rêves. Elles n’en sont pas moins démunies de caractère malgré le monde patriarcal où elles vivent. D’autres recommandations en tête ? Dites-le moi en commentaire. Instagram: @lifestyleavrilrey
 3 Recommandations si vous avez aimé les Chroniques des Bridgerton  content media
1
0
65
Pauline Leroy
Lecteur chroniqueur
Lecteur chroniqueur
29 avr. 2022
In Chroniques de lectures
Hello, les lectrices ! On se retrouve aujourd’hui pour une nouvelle chronique sur: Le Prince Cruel d’Holly Black, chez les éditions Rageot. Je viens de finir le 3ème tome, et je dois dire que je ne suis pas déçue (très loin même). Au départ, j’ai hésité longuement à lire le Prince Cruel pour la simple et bonne raison, c’est que je le voyais partout sur les réseaux. Je pensais qu’il était sur-coté, sachant que je ne suis pas une fan de fantasy. (Je crois d’ailleurs, que c’est le tout premier roman fantasy que je me suis autorisée à lire). Bref, les plus gros appriories peuvent être de véritable surprises ! C’est pourquoi,si vous hésitez, je vous donne 3 raisons pour lire le Prince Cruel ( 3 tomes = 3 raisons ). 📖 LA PETITE HISTOIRE: Jude est humaine, vivant parmi le peuple des Faes, et son quotidien est loin d’être de tout repos. Enlevée du monde des mortels durant son enfance, elle et ses soeurs (dont une est sa jumelle) ont été élevées avec une épée à la main et aux ruses des plus sournoises de la cour royal. Tout ce qui compte pour Jude est sa survie pour s'élever encore plus haut. Mais c'est une ambition qui lui coutera pas mal d’ennemis. Notamment un certain prince, à la réputation sulfureuse, qui ne cessera de la défier. 1- Découvrir un nouvel univers, un nouveau genre Ma plus grande nouveauté lors de cette lecture est le genre fantasy. Je n’ai rarement lu, mais ce n’est pas plus mal, car j’ai découvert un coup de coeur par le biais de ce genre. Je me suis vraiement prise au jeu, de fermer les yeux un instant et m’imaginer chaque détails des descriptions. C’est plutot simple, et fluide à lire, je ne me suis pas perdue dans ma lecture comme je le craignais au départ. Ce qui m’a davantage convaincue dans cet univers elfique, c’est la partie des intrigues de la cours qui s’entrecroisent à travers les secrets, des prophéties et de la magie. Entre les charmes, et les envoutements, on est tout aussi fasciné que perplexe par ce voyage fantaisiste, et la découverte d’une nouvelle coutume ambiguë. 2- Une héroïne d’aujourd’hui: "Badass" comme on les aime Autant stratège que fine lame, il est évident que Jude est une héroïne qui se suffit à elle même pour obtenir ce qu’elle veut. Mais entre manipulation, mensonge, et trahison, Jude est mise à l’épreuve à chaque victoire qu’elle remporte. Quand tout simple perdue, elle parviens toujours à nous surprendre. Si je devais la décrire en quelques mots cela serait : intrépide, insoumise et audacieuse. Finalement être humaine s’avère être son plus grand atout. Et c’est que j’ai adoré chez elle: détourner sa faiblesse en une force contre ses rivaux. Entre devoir et sentiment (et pas seulement amoureux), les alliés loyaux se font peu pour notre guerrière redoutable. Est-elle aussi badass qu’on la décrit ? Je dirais que c’est à vous d’en juger. 3- Ennemies to lovers, aussi détestable que désirable Ce qui m’a convaincue d’emblé est, bien entendu, cette romance “Ennemies to Lovers”. Les rapports entre les deux personnages sont extrêmement tendus, voire intenses. Pendant un instant, j’ai bien cru qu’il n’y aurait aucune romance du tout, tellement que la cruauté du prince était détestable. Mais c’est là, où l’auteur a fait preuve d’un véritable coup de maitre à mes yeux. Après tout, il n’y a qu’un pas entre la haine et l'amour. Ce que j’ai vivement apprécié, c’est qu’il y a une véritable progression dans leur relation. Et ce n’était ni le centre de l’attention de l’histoire. Suivant le point de vu de Jude, on est amené autant à le détester; à se méfier, ou encore à le désirer. Du tome 1 au 3, j’ai été prise en haleine pendant tout le long. Ce qui est assez rare pour mon cas, parce que je finie toujours par me lasser. Je finie toujours mes triologies (ou saga), par engagement, ou par curiosité. Ce que je retiens avant tout, c’est que malgré mes réticences, j’ai été surprise d’être aussi frustrée et emballée de connaitre la suite.
3 RAISONS DE LIRE LE PRINCE CRUEL D'HOLLY BLACK - EDITION RAGEOT content media
1
0
10
Pauline Leroy
Lecteur chroniqueur
Lecteur chroniqueur
25 mars 2022
In Chroniques de lectures
Entre deux romans, j’adore me retrouver avec un manga entre les mains. Cela me permet de reposer mon esprit, tout en le stimulant à la fois. Aujourd’hui, je vous présente mes trois dernières lectures mangas. Au départ, je ne savais pas qu’il s’agissait du même mangaka : Maki Enjoji. J’ai commencé par Happy Mariage !, puis Agent Of My Heart ! me faisait de l'œil, et s’en est suivi de Check me up! Les trois sont des Joseis. A la différence des shojos, c’est que c’est un genre de manga destiné aux jeunes femmes - jeunes adultes. Happy Mariage ! - D'un mariage de convenance à un divorce d'amour. Tomes : 5 (en gros format) / 10 tomes (format classique) Pour solder les dettes de son père, Chiwa Takanashi se voit menée une double vie. Le jour, elle est une secrétaire de bureau lambda. Et le soir, elle enfile sa tenue d’hôtesse de bar. Son secret dévoilé, elle se retrouve du jour au lendemain mariée à un homme qu’elle connait à peine, et qui s’avère être son patron. Mais ce dernier n’a pas dit non plus son dernier mot…A travers ce mariage de raison, ils vont tous les deux sceller un pacte: Chiwa, pour régler ses problèmes d’argent, et son époux (seulement en apparence),Hokuto Mamiya, pour parvenir à ses ambitions professionnelles. C’est avec humour et maladresse que les deux personnages apprennent ce que c’est la vie de couple, et se laissent dépasser par leurs propres sentiments. Entre chamaillerie et attirance, ils sont loin du mariage de convenance qu’ils ont imaginé. Mon avis : C’est une agréable découverte des Joseis, qui chevauche entre le shojo et une lecture plus adulte, sous la plume de Maki Enjoji. J’ai beaucoup ri de la naïveté de Chiwa (un peu niaise, mais c’est ça reste mignon), je l’ai trouvé plutôt attendrissante et pleine de volonté face à un homme quelque peu taciturne. Leur caractère diamétralement opposé rajoute du piment à leur histoire. Agent of My Heart ! - Une romance trompeuse en apparence. Tomes : 4 Autoritaire (et un poil intimidante), Chitose Saejima, a tout fait pour se forger une carapace infaillible. Persécutée durant son enfance par un certain camarade de classe, elle ne laisse plus aucun homme l’approcher. Aujourd’hui, manager artistique responsable et ambitieuse, la jeune femme est subitement chargée d’une nouvelle mission : celle de s’occuper de la star far de son agence, Sena Fujishiro. Dragueur invétéré, il voit plus en sa nouvelle manager comme un challenge de séduction à relever, malgré la froideur de cette dernière… D’autant que leur route se serait déjà croisée par le passé. Entre le caractère impénétrable de l'héroïne, et les taquineries de Sena…ils apprendront mutuellement à dépasser leur blocage. Un couple aussi différent que complémentaire. Mon avis : Des trois mangas de Maki Enjoji, c’est celui-ci mon préféré ! Pour la simple raison, c’est que je me suis identifiée à 100% à l'héroïne. Des personnages avec lesquels on partage leurs insécurités et leurs complexes. J’ai trouvé la romance plutôt mature, et attachante, sans pour autant délaisser l’aspect fleur bleue de l’histoire. Check Me Up ! - Un "Je te déteste moi non plus" Tomes : 7 Nanase Sakura est une jeune femme pleine d’entrain qui a travaillé dur pour réaliser son plus grand rêve : devenir infirmière…mais pas que…En effet, cette vocation d’infermière lui a été inspirée par une rencontre fortunée avec un séduisant jeune homme, et étudiant en médecine, Kairi Tendô. Pour Nanase c’est le coup de foudre assuré. Engagée dans le même hôpital de l'élu de son cœur, elle va s’apercevoir très vite qu’elle s’est fourvoyée depuis ces dernières années. Il s’avère que son prince charmant ressemble davantage à un démon, craint et détesté de tous. Aimer ou le détester ? Nanase est bouleversée par ses sentiments, mais cela ne l’empêchera pas d’accomplir son rêve. Entre leur caractère bien trempé, et provocateur, cela ne peut que créer qu’un duo explosif. Les ennuis pour notre infirmière ingénue ne font que commencer. Mon avis : Au départ, j'avais des réserves, mais il s’avère que j’ai adoré ! Mes réserves se sont portées par la légèreté du personnage qui tombe amoureuse facilement du premier venu. Cependant, lors de la lecture du premier tome, cela a été balayé. Nanase est enfantine, mais elle se donne les moyens pour prouver de quoi elle est capable. J’ai plus été touchée par son empathie et sa détermination que par la romance en elle-même. Bref : Romance, comédie, humour, (mais aussi sexualité), et dénouement heureux sont au rendez-vous. Les graphismes sont doux, et agréables à parcourir avec des séries rapides à lire. Comme vous l’aurez remarqué, nous sommes dans un cheminement d’un Ennemis to Lovers, et c’est ce qui a attiré mon attention. Les personnages sont tous attachants, et on les quitte avec une petite larme à l’œil.
LES 3 MANGAS DE MAKI ENJOJI 
A LIRE ABSOLUMENT : 
 content media
2
1
24